Election Présidentielle 2012 – préambule

Publié: 25 mai 2011 dans La PRESIDENTIELLE - 2012, x les analyses de KEG
Tags:,

Election Présidentielle 2012

(mais peut-être devrions nous dire « érection » présidentielle)

25/05/2011

Il semblerait au vu de ce qui se passe actuellement dans le monde des grands  (DSK, Tron en supposé et Carlas nouvelle Marie – sous les œuvres apparentes de son Nicolas et non du Saint Esprit, d’autant que chez eux on ne semble pas y croire) que tout tourne autour de l’érection (y compris pour les statues que l’on se décerne au travers des satisfécits de résultats autoproclamés).

La différence entre les deux est l’aile de la décence et de la « virginale » conduite en tous domaines, politiques et privés,  et apparemment nos champions désignés n’en semblent  pas bénéficiaires.

Pourquoi il faut voter blanc ?

22 Avril 2012 – 1er tour des Présidentielles

  • 19H58 : tout le monde est suspendu à son poste de télévision , attendant les premières estimations des résultats de ce premier tour dont la campagne, à l’inverse du calendrier officiel qui l’a déclarée ouverte officiellement le   09 Avril 2012, a démarré en Janvier 2011.

Souvenez-vous des « réponses » virulentes et hargneuses d’un Xavier Bertrand qui attaquait le PS pour sa gestion entre 1981 et 1995, alors qu’il était interpelé sur la gestion actuelle des dossiers sous le gouvernement Sarkozy. Il n’est pas le seul à agir de la sorte, voir les retransmissions TV des questions au gouvernement.

Cela fait-il parti du décompte de temps d’antenne pour la campagne et est-il imputé au budget de campagne comme « avantages en nature »?

  • 20H01 : le Pen Présidente de la République au premier tour avec 50,01% des exprimés et 35% des Inscrits

Rappel : pour être élu au premier tour, le candidat doit obtenir la majorité absolue des Exprimés (constitution de 1958/ modifiée 2008 : article 7 « le Président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés »)

Rappel des chiffres :

 

44 000 000

 

Abst

10%

 

 

4 400 000

 

votants

39 600 000

 

Blanc

30 000 000

68,18%

EXPR

9 600 000

 

                                                            Résultats de le Pen

50,01%

4 800 960

Inscrits

10,91%

En 1995 le FN comptabilisait 10,9% des inscrits, 11,8% en 2002 lors des mauvaises opinions de l’électorat vis-à-vis du 1er mandat de Chirac (cela ne vous rappelle rien ?)

Le « ras le bol » général  (et on le comprend à l’aulne des mesures et lois liberticides et attentatoires aux libertés,

 sécurités et acquis des citoyens) ajouté au sentiment d’avoir été roulé dans la farine en 2007, et le « Tout Sauf Sarkozy » ont amené ce résultat.

Entre une droite complètement décrédibilisée voir la fronde des députés UMP tombés dans le panneau du retrait des panneaux de signalisation des radars, ….., bien vite matée par la répression législative annoncée), une gauche morcelée et sans entregent (qui a attendu début 2012 pour pondre son programme, alors que ce dernier aurait déjà du être prêt depuis le début 2008. N’oublions pas que nous devons aussi le traité de Lisbonne à la complicité du PS, ainsi que la modification de la constitution et l’envoi de renforts en Afghanistan – Le PS ou tout autre parti a-t-il inscrit dans son programme la suppression immédiate de toutes les lois scélérates, liberticides et attentatoires  de leurs prédécesseurs ?) il était inévitable qu’une telle situation se présente

Il ne faut pas juger sur un seul élément du programme  PS qui change par rapport à la droite. Il faut que son programme soit radicalement différent de celui de l’UMP. Sinon pourquoi changer pour un programme différent par un tout petit iota (attention aussi aux coûts supplémentaires, par rapport aux budgets votés fin 2011,  que vont entrainer les programmes électoraux. Ces surcoûts augmentent dangereusement la dette Nationale que nous devons et devrons payer. Car chaque année qui suit, le budget se calcule sur la base de celui de l’année précédente avec les augmentations du « coût de la vie »…..reconnue pour le Pouvoir et déniée au Peuple).

Pourquoi prendre la copie de l’original.

Ainsi le sort en est jeté.

Pour la première fois de la 5éme république, la fonction suprême est conquise au premier tour.

Du jamais vu ? C’est aussi le signe malheureusement que » la 5éme est morte vive la 6éme ! »

Le programme du FN n’est pas mieux que celui de ses amis de la « nomenklatura » ni moins cher.

Son seul mérite est d’avoir été là au moment où il le fallait.

A sa place, une serpillière (et je ne cherche nullement à offenser quiconque, mais utilise un trait signalant que dans le désespoir, la raison n’a plus de place) eut obtenu le même résultat.

  • 20H10 : le téléphone sonne !

Ce n’est pas Claude François, ni Marine Sarkozy…..

Enfin je me réveille, cela n’était qu’une fiction…….., qui pourrait malgré tout bien être une réalité.

It was à nightmare 

Le seul moyen d’éviter une telle aventure est de voter blanc massivement, afin d’amoindrir considérablement la crédibilité du successeur à venir.

Si le gagnant comptabilise au premier ou second tour 8%, voir moins des Inscrits, certes il sera élu président, mais aura les mains liées sur l’échiquier international, car non crédible auprès de ses collègues mondiaux.

L’art et la manière de lui rogner les ailes, les ambitions et surtout les démesures.

Croyez moi, le jour où les politiques seront devant le fait accompli du vote blanc massif, ils seront obligés de composer sérieusement avec l’électorat en le respectant et non en le méprisant comme actuellement et depuis des décennies.

N’attendez pas que le Pouvoir vous accorde la reconnaissance du vote blanc. Cela l’arrange trop (car qui ne dit mot –abstention – consent et se fait complice silencieux de ce qui se passe, alors qu’un « NON » les atteint dans leur Ego)!

Imposez-lui votre volonté à lui dire « NON » et il vous respectera.

Certes le moyen de dire « NON » reste modeste, mais il existe. Il est votre. Pensez que vous faites un acte électoral et citoyen en vous rendant aux urnes pour dire que vous ne voulez pas de Nicolas, François et Marine…..

Nulle loi ne vous oblige à mettre un « nom » dans l’urne et nulle loi ne vous interdit de mettre un »NON » (le bulletin blanc que vous avez confectionné avant d’aller voter, en respectant les caractéristiques  officielles des bulletins

A vous de l’imposer, non timidement, mais massivement

Quelqu’un disait  « on piétine un homme couché, on contourne un homme debout ».

A vous de choisir piétiné ou contourné.

http://aviseurinternational.wordpress.com/2011/05/18/«-operation-sextoy-»/

Kelly-Eric Guillon

About these ads
Commentaires

les commentaires, corrects, sont validés dans la mesure où l'adresse mail est ok, entre autres....Les commentaires émanant de sites "commerciaux" seront annulés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s